Site Internet de Louis-Antoine Saint-Just! _ Association pour la sauvegarde de la maison de Saint-Just
Accueil News Liens Vie et Oeuvre Dossier Saint-Just Association Saint-Just "Saint-Just et la force des choses" Divers Patrice Alexsandre
Choisissez une rubrique
- ASSOCIATION SAINT-JUST -

INAUGURATION DE LA NOUVELLE EXPOSITION PERMANENTE
A LA MAISON DE SAINT-JUST

Maison de Saint-Just. Cliché de M. J. Bernet Sauvée de la ruine, réhabilitée et ouverte au public en juin 1996, la maison-musée de Saint-Just, fait aujourd’hui peau neuve s’appuyant sur des moyens numériques modernes pour présenter l’histoire du jeune Conventionnel Saint-Just et celle de la Révolution.

Depuis deux ans, le comité scientifique de l'Association pour la sauvegarde de la maison de Saint-Just, avec le soutien de la municipalité de Blérancourt, et en concertation avec l'agence Présence spécialisée en muséographie, œuvraient sur un projet d'aménagement de la maison visant à lui faire gagner en attractivité, tout en conservant son cachet original.

Fruit de ces efforts conjugués, la nouvelle exposition permanente a été inaugurée à la maison de Saint-Just le samedi 26 juin 2010, en présence d’une assistance nombreuse que cette belle demeure du XVIIIème siècle peinait à contenir dans ses murs. On y voyait Bernard Vinot, président d’honneur de l’association, Patrick Laplace, maire de Blérancourt, commune assurant la maîtrise d’ouvrage, Jean-Luc Lanouilh, vice-président du Conseil Général de l’Aisne, historiens, journalistes, et plusieurs admirateurs de Saint-Just venant pour l’occasion…

DISCOURS INAUGURAUX

Moment de l'inauguration. Cliché de «l'Union Champagne-Ardenne-Picardie» Les principales parties prenantes du projet ont pris la parole.

M. Bernard VINOT a tenu surtout à remercier tous les amis de Saint-Just. «Si vous n’aviez pas été là, dit-il, si nous n’avions pas été là, aujourd’hui cette maison n’existerait plus. Nous avons voulu conserver cette maison du XVIIIe siècle, sans laquelle le patrimoine culturel de Blérancourt s’en ressentirait, poursuit-il, et nous avons voulu faire de l’Histoire, de l’histoire de la Révolution. Elle vous est présentée dans un texte qu’on a voulu neutre, épuré des combats. Je m’en vais sur cette vision historique nette et claire».

Reprenant la parole, M. Patrick LAPLACE a énoncé les objectifs du projet: «Dans cette maison, nous avons voulu porter un regard particulier sur l’histoire, l’ignorance du passé nuisant à la compréhension du présent et compromettant dans le présent l’action même. C’est à partir de ce prisme que nous souhaitons regarder l’histoire aujourd’hui. Nous avons voulu garder la structure de cette maison «épurée», les textes étant regroupés sur des écrans interactifs». Le maire a félicité le travail de l’agence Présence, qui avait assuré la partie muséographique du projet, et également la disponibilité et la patience de l’Office de Tourisme.

Concluant, M. Jean-Luc LANOUILH a rendu un hommage mérité à Bernard Vinot, citant son autorité morale, ses connaissances d’historien, mais aussi ses vertus de fédérateur, qui ont permis à l’association, de concert avec les divers élus et partenaires locaux, de réhabiliter la maison de Saint-Just. Aujourd’hui, après 25 ans de présidence, il nous présente ce musée dédié à l’Histoire, autour du personnage de Saint-Just, dans son infinie diversité. La neutralité de la présentation permettra à chaque visiteur de s’en faire son idée. Les formes épurées de l’exposition sont aussi un hommage à Saint-Just dont la grandeur ne nécessite pas qu’on en rajoute. On peut désormais rêver d’une belle fréquentation de nos scolaires.

Félicitant B. Vinot d’avoir passé les rênes de la présidence à une équipe «infiniment jeune» pour le milieu associatif, M. Lanouilh l’a encore une fois remercié «du fond de cœur, au nom du Conseil Général de l’Aisne».

NOUVEAU MUSEE

On a découvert ensuite la nouvelle exposition, aménagée dans les quatre salles du rez-de-chaussée. Le parcours de Saint-Just en Révolution sera désormais présenté en cinq séquences à travers les cinq bornes interactives. Conçue sous forme d’un ouvrage, l’exposition obéit au principe chronologique: la première borne pose le contexte de la révolution et raconte les premières années de l’événement, la seconde est consacrée à l’enfance et à la formation de Saint-Just, et les trois suivantes tracent son parcours politique jusqu’en Thermidor. Plusieurs niveaux de lecture (grand public, public érudit ou scolaire) permettent à chaque visiteur de suivre cette exposition virtuelle à son rythme, passant d’un écran à l’autre, ou faisant défiler toutes les séquences sur le même écran. Un sixième écran fixé dans la dernière salle permet d'accéder à un regard d'auteur contemporain, en l'occurrence celui de Jean-Philippe Domecq auteur de Robespierre, derniers temps.

Le décor dépouillé des salles permet au visiteur de s’imprégner davantage de l’univers de celui qui aimait tant la simplicité. Les cimaises portant les écrans, aux contours harmonieux et aux couleurs sobres, ont remplacé les anciennes vitrines en bois, et les panneaux muraux ont laissé place aux célèbres citations ciselées de Saint-Just. L’écriture fine en lettres noires frappe l’œil et atténue la blancheur vierge des murs si chargés d’histoire.

La présentation offre ainsi une somme de connaissances historiques non seulement sur la vie, l’action et les idées de Saint-Just, mais aussi sur la Révolution française, les hommes et les événements de cette époque.




cliché de l'auteur

M. LANOUILH & M. LAPLACE
cliché de l'auteur

M. LANOUILH remercie M. VINOT


cliché de l'auteur

Une borne interactive


cliché de l'auteur

Assemblée générale précédant l'inauguration



   VIDEO DE L'INAUGURATION


Une question, une suggestion, une remarque? Contactez-moi:
st-just-contact@antoine-saint-just.fr
Date d'ouverture du site:
- 25 AOUT 2006 -
©Antoine-Saint-Just.fr. ®Tous droits réservés. Toute utilisation des textes ou images de ce site à des fins commerciales est interdite. Autrement, leur reproduction doit faire l’objet d’une référence au: © www.antoine-saint-just.fr